Hi'.

      Ce n'est qu'avec l'arrivée du soir, une fois que l'activité du jour a reflué et que l'adresse des Chroniques est revenue de passage, que soudainement le renard s'est rappelé de la date.

      L'idée était de lire Zarathoustra aujourd'hui et de ne faire la mise à jour qu'une fois ce détail fait. Et cela semblait bien parti. Fin octobre, on s'est plaint de la poussière et sur un détail, les étalages ont été légèrement revus. Une simple histoire d'étiquetage mais la présentation est désormais "bien" meilleure et plus facile à naviguer, quand bien même elle restera basique pour nombre de visiteurs. Il semblait donc naturel de continuer par la lecture d'un chapitre ou deux, et... cela ne s'est jamais fait. Travail, distractions, deux films consécutifs plus tard, le chapitre six qui attend depuis un mois s'est trouvé à attendre encore. Et la question du Zara', qui valait pour l'écriture, vaut pour la lecture également, et pour les deux se trouve d'actualité.

      Il y a une forme de laisser-aller. Une forme d'oubli. Et puis il y a le souvenir d'avoir dit quelque chose d'autre sur un autre site, qui résumait là-bas assez bien les choses. "Je n'ai pas besoin qu'on me lise, j'ai besoin que je puisse être lu." L'idée qu'un lecteur partageant les mêmes valeurs puisse tomber sur ce texte comme une bouteille dérivant au gré. Pourquoi un naufragé lancerait-il ces bouteilles s'il ne pensait pas que quelqu'un, quelque part, ait une minime chance de les trouver ? Sur d'autres sites, cette réponse est évidente. Et sur les Chroniques elle vaut forcément, parce que les chroniqueurs sont taillés pour être des lecteurs vulpiens, du simple fait qu'ils prennent le temps de lire et commenter. Ce surplus d'effort, qu'on oublie si souvent de faire, est la raison même d'être des Chroniques.

      Alors pourquoi ne pas écrire ? Essentiellement, parce que cela demande beaucoup, beaucoup, beaucoup d'efforts. C'est imaginer tout un tentaculaire mécanisme pour exprimer généralement une très simple idée. C'est regarder cette idée broyée au quotidien et se dire qu'on peut avoir tort. C'est en venir à imaginer un monde étrange où le monde veut des chevaliers blancs qu'il haït. La fantasy devrait être un échappatoire, mais elle rappelle un peu trop les innombrables événements de la réalité. Peut-être qu'avec l'âge on finit par ne plus voir, dans les petits gestes de tel héros ou de tel marchand, quelque cause de la misère de l'homme. Dans tous les cas, le renard n'aime pas mentir, et le renard en a assez de parsemer ses textes de doutes. Beaucoup, beaucoup d'efforts pour simplement douter.

      Et ensuite on lit les textes des autres :

      RdM d'octobre 2016

      Zarathoustra ne se pose pas ces questions. Oh ça ne fait aucun doute, il a ses problèmes, ses questions, ses interrogations, et à force lui aussi doit sentir qu'il piétine. Mais il n'a pas besoin dans sa mise en scène de remettre sa mise en scène en question, comme si son texte était un serpent, une feuille repliée sur elle-même et tournant sans fin. Une boucle infinie... Et parce que ses textes n'ont pas à sombrer dans une telle difficulté, le renard comme un naufragé n'y trouve pas de réponse, rien qu'il puisse apprendre pour regagner la surface. Même pas un échappatoire à ses questions. Seulement, ligne par ligne, le rappel de ce qu'il a à affronter.

      Novembre sera long. Toutes les conditions sont réunies pour écrire, pour lire et commenter, et en un sens il ne manque qu'une chose. L'esprit des Chroniques. L'esprit des Chroniques reste à reformuler, comme un fantôme que le gri-gri du Libra cherche à saisir, aux pages d'un livre, à une reliure ou, chroniqueurs,
à vos plumes !

 

Log in to comment

Portrait de Vuld Edone
Vuld Edone a répondu au sujet : #20648 il y a 1 an 2 semaines
Après un instant de panique en me rendant compte que j'ai oublié les Chroniques depuis ce matin (qu'est-ce qui s'est passé...) j'ai précipité la MàJ.

Cela dit, devoir écrire l'éditorial aussi vite et en disant ce qui me passe par la tête m'a peut-être permis de mettre le doigt sur quelque chose. C'est vrai que quand je pense à lire les textes d'autrui, je repense aux textes antithétiques à ce que je veux faire, et qui me disent "ça ne sert à rien". Quand je lis le texte d'un autre, je vois les textes que j'essaie de faire et ça me rappelle tout ce sur quoi je bloque.
À l'époque, je trouvais dans les textes des autres les réponses à mes propres problèmes. Mais à présent les problèmes sont tellement... à l'ouest... que je ne vois chez les autres plus que les problèmes.

Ce n'est probablement pas ça, parce que j'ai pu lire Sàn avec surprenamment de facilité, me plonger dedans. Mais ça peut expliquer pourquoi j'ai du mal à m'y plonger de prime abord.
Enfin bref.
Portrait de San
San a répondu au sujet : #20649 il y a 1 an 2 semaines
Ou alors c'est parce que j'écris de la romance facile à lire. Va savoir ^^
Portrait de Zarathoustra
Zarathoustra a répondu au sujet : #20657 il y a 1 an 1 semaine
Tu sais, j'ai été quasiment 5 ans sans rien écrire. Je vous ai lu, puis j'ai même un moment oublié de vous lire. J'ignore si tu en es là. Ce que je sais, maintenant, c'est que je ne veux plus vivre ça, donc j'ai plusieurs petites astuces pour ne plus avoir de blocages aussi long. Le premier est d'avoir trouver cette formule des portraits qui me permettent d'écrire des nouvelles dans un tout plus ou moins cohérent. Ne pas avoir à écrire à l'intérieur d'une saga offre une autre approche. D'ailleurs, parfois, ces nouvelles me donnent envie de les retraiter en quelque chose de plus long. La seconde est d'écrire des fois les choses qui me passent par la tête sans trop réfléchir. J'ai souvent des débuts de textes qui me viennent à la tête juste avec une première phrases. D'ailleurs, si ça t'intéresse, je pourrai te mettre quelques unes de ces phrases si tu veux tenter le défi d'en faire une nouvelle...

Je pense que tu gagnerai aussi à dévoiler vraiment tout ce que tu veux faire et dire quand tu nous proposes un texte. Parce que ne crois pas que, parce qu'on ne voit pas forcément tout ce que toi tu aimerai qu'on y voit que tes textes ne fonctionnent pas. Je pense qu'il y a plein d'auteurs qui ne sont pas forcément accessible à tous. Pourtant, ils ont trouvé leurs lecteurs. Parfois un peu tard pour certains, mais tu n'as pas à te décourager. D'une certaine manière, tu as des thématiques qui régaleraient des thésards s'ils pouvaient plonger dans toute ton oeuvre. Je veux dire par là qu'il y a une apprentissage à gagner à te lire et c'est pas donner à tout le monde.
Bref, au lieu de te morfondre dans ton coin, je crois que les chroniques sont le lieu où tu peux te morfondre un peu plus avec nous et vider ton sac sur tes frustrations ou tes angoisses. Je pense qu'elles sont légitimes, et que tu y gagnerai sans doute. Parfois, moi,; quand j'explique un peu plus mes textes que je ne le voudrais, ils me dévoilent des choses où je découvre des questions, voire des solutions en même temps que je fais mes réponses.

J'ai l'impression qu'il y a beaucoup de choses que tu ne mets pas ici. Je suis d'accord que tout n'est pas à dévoiler, mais peut-être que la frontière est peut-être pas aussi austère. Ou peut-être parce que tu places la barre trop haut tout simplement? Tu vois, moi, mon chapitre 6 n'était sans doute pas à la hauteur sur plein de trucs (d’ailleurs la phrase du début en faisait partie mais je ne pouvais plus sentir mon texte pour m'y replonger une fois de plus), donc je l'ai mis aussi pour ça. Pour que ça sorte et advienne que pourra.

Sinon, je travaille actuellement sur un texte (inspiré d'une discussion avec San ici (et de l'un de ses textes d'ailleurs car j'y fais plusieurs clins d’œil) et je me demande si ça doit atterrir ici parce que disons que c'est peut-être pas à mettre entre toutes les mains... :? Je vais tacher de le travailler de manière à ce qu'il soit malgré tout publiable ici sachant que les enjeux derrière me paraissent plus littéraire qu'autre chose (bon, une partie du contenu par contre peut être un déstabilisant, mais ce n'est pas gratuit par rapport à la problématique). Je vous le ferai peut-être lire avant pour que vous me disiez s'il a sa place malgré tout...:oops:
Portrait de San
San a répondu au sujet : #20658 il y a 1 an 1 semaine
Je peux déjà te dire qu'il a sa place ici. Quand on voit les textes de Kundin, on se demande pourquoi il faudrait être prudes ou raisonnables maintenant :D
Portrait de Vuld Edone
Vuld Edone a répondu au sujet : #20659 il y a 1 an 1 semaine
Je suis prude, mais tant qu'on m'avertit à l'avance, il n'y a aucune raison d'en priver les autres.

J'avais déjà la technique des textes courts dans un tout -- il suffit de penser aux Armes, et aux textes entourant l'univers des Anges. Mais ce système a ses limites.
Par exemple, dans la fanction "SpaceApe" que je prévois toujours d'écrire ici, vers la fin il est question d'un téléporteur qui n'en est pas vraiment un : au lieu de "téléporter la personne" on le dissout d'un côté et on reconstruit un clone de l'autre. J'ai du coup en tête tout un texte tournant autour de ça, mais à chaque fois je me dis "c'est trop d'efforts pour ce que c'est".
Je veux dire, ce texte traiterait de ce problème philosophique dont j'ai oublié le nom, à savoir "qui on est" et si on remplace chacune de nos cellules, est-ce qu'on est encore la même personne. Mais je me concentre plutôt sur le fait que les personnages ne cherchent même plus à savoir comment ces téléporteurs fonctionnent. C'est pratique, c'est rapide donc les gens l'utilisent et tant pis. Et je me dis que la très vaste majorité des lecteurs partageront l'avis de ces personnages.
À quoi bon poser des questions à un lecteur fictif qui ne veut pas s'en poser.
Portrait de Zarathoustra
Zarathoustra a répondu au sujet : #20669 il y a 11 mois 3 semaines
Mon texte est fini, mais j'arrive toujours à trouver des trucs qui clochent. Je bute sur des broutilles et en même temps je me dis qu'il faudrait que je revois tout le style. Mais bon, j'ai passé suffisamment de temps dessus, à un point tel qu'il commence par me sortir des yeux...
Pour l'anecdote, il s'inspire des deux derniers textes de San... Et même si la sexualité est un thème central, il n'y a rien finalement d'érotique ou de porno dedans. Mais bon, ça veut pas dire qu'il n'est pas déstabilisant pour autant...
Bref, je me laisse une ultime relecture et je le mets en ligne.
Personne pour m'accompagner dans la prochaine Mise à Jour?
Portrait de Zarathoustra
Zarathoustra a répondu au sujet : #20672 il y a 11 mois 3 semaines
J'ai mis mon texte en ligne mais je n'arrive pas à obtenir une présentation "normale". Soit j'ai ce format hyper aéré horrible soit j'ai des bout de paragraphes normaux puis à nouveau ce format. Cela fait 3/4h que j'essaie. Pourtant, j'ai même essayé de passer par le bolc note Windows pour expurger le format word. Mais ça marche pas.
Comme c'est pas la première fois que je galère, si quelqu'un pouvait m'expliquer... Parce que des fois, j'obtiens le format parfait du premier coup, donc je me dis qu'il y a un truc.
Globalement, je trouve l'outil de mise en page assez bizarre. Y a des trucs automatique qui se passent que je ne comprends pas qui m'oblige parfois à tout reprendre.
Portrait de Vuld Edone
Vuld Edone a répondu au sujet : #20673 il y a 11 mois 3 semaines
J'ai jeté un oeil au chapitre, la mise en page a l'air en ordre ? Si c'est le format hyper aéré, c'est devenu la norme, Krycek l'a mis par défaut. Je regarderai ça ce week-end.
Portrait de Zarathoustra
Zarathoustra a répondu au sujet : #20674 il y a 11 mois 3 semaines
Mais parfois j'arrive à obtenir le format "compact" que je trouve plus agréable à lire pour ma part car j'ai l'impression de mieux voir où je vais quand je lis.
En fait, il faudrait que Krykry m'explique les modalités du format et comment l'interface bascule du format word au sien. Parce que souvent, les formats se mélangent, d'autres, il suffit que je supprime une ligne d'espace pour que tout saute sans que je ne comprenne pourquoi... Bref, le mystère total...
Portrait de Vuld Edone
Vuld Edone a répondu au sujet : #20676 il y a 11 mois 3 semaines
Okay.

Je suis allé dans le backend, ouvert ton chapitre et testé la mise en page du premier paragraphe (après l'avertissement).
Si tu utilises juste les options rapides, tu ne peux rien faire. Mais si tu utilises le menu, "Format > Formats > Blocs", tu as les options "Paragraph", "Div", etc... Le style par défaut est "Paragraph", c'est le style aéré que tu n'aimes pas et que je préfèrerais que tu gardes vu que personnellement je lis sur écran et j'en vois l'intérêt. Le style que tu veux et auquel moi aussi j'étais habitué est "Div". Il n'y a aucune différence sur l'interface durant l'édition mais j'ai laissé le premier paragraphe de ton texte dans ce style.

Dans l'idéal on voudrait avoir tout en "Paragraph" mais il te suffit de tout changer en "Div". Testé, fonctionne.
Portrait de Vuld Edone
Vuld Edone a répondu au sujet : #20682 il y a 11 mois 3 semaines
Une précision encore. Je suis passé par le backend mais éditer l'article en interface normale fonctionne tout autant. L'éditeur de texte est le même, son menu fournit les mêmes options.
C'est juste une mauvaise habitude de chevalier.

Aussi, j'ai enfin lu l'avertissement du chapitre 12 donc ne t'étonne pas si je passe mon tour sur ce texte-là. 'Vais finir la lecture du Devin d'abord, de toute manière.
Portrait de Zarathoustra
Zarathoustra a répondu au sujet : #20684 il y a 11 mois 3 semaines
Ok. Mais tu sais, ce texte, fondamentalement, ne parle pas de sexualité. Elle n'est en l’occurrence qu'une métaphore. Sa problématique, tu le découvriras très vite, est littéraire. Le problème, c'est que je ne suis pas satisfait de ma première séquence, du moins, j'ai l'impression qu'elle tourne un peu à vide.
Portrait de Zarathoustra
Zarathoustra a répondu au sujet : #20697 il y a 11 mois 3 semaines
Pour l'édito, si tu veux, j'ai une idée qui parlait sans parler de notre discussion. Donc je peux m'en occuper.
Portrait de Vuld Edone
Vuld Edone a répondu au sujet : #20705 il y a 11 mois 3 semaines
Bon ben alors je te le laisse volontiers.
Portrait de Zarathoustra
Zarathoustra a répondu au sujet : #20715 il y a 11 mois 2 semaines
Je garantis pas un Edito pour le premier pile poil...
Portrait de Zarathoustra
Zarathoustra a répondu au sujet : #20730 il y a 11 mois 2 semaines
J'ai mis l'édito en ligne mais je ne peux pas le mettre à la bonne place.