file Thème de Discussion: Le Diable

Plus d'informations
il y a 4 mois 2 semaines #21304 par Zarathoustra
Zarathoustra a créé le sujet : Thème de Discussion: Le Diable
Voilà, comme je l'ai indiqué dans l'édito du Juillet-Août, je vous propose un sujet de discussion où chacun pourra donner ses idées ou tout ce que lui inspire le thème du mois, en l’occurrence celui du Diable.

Voilà, si vous deviez exploiter ce thème ou exploiter le diable en tant que personnage, comment procéderiez-vous? Et si vous deviez lire un texte qui vous stimule, qu’aimeriez-vous y lire?

C'est tout le sujet! Amis Chroniqueurs, à vous de lancer les débats!

Connexion pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 4 mois 1 semaine #21332 par Zarathoustra
Zarathoustra a répondu au sujet : Thème de Discussion: Le Diable
On dirait que le Diable ne vous inspire pas beaucoup...
Moi, je trouve que c'est un personnage fabuleux. Il suffit de mentionner son nom, et soudain il y a comme un trouble ambiguë qui apparaît. Quelque part, ce qui est fascinant en lui, c'est qu'il est capable de tout et surtout de nous surprendre et d'être là où on ne l'attend pas. J'aimerai bien un jour jouer avec cette idée.

L'autre point que je trouve encore plus fort avec lui, c'est qu'il n'a pas besoin d'être là. Juste le fait qu'on sente son ombre planer sur une histoire et j'ai comme l'impression que l’histoire prend une soudaine tournure. Certes, cela peut donner lieu à du fantastique, mais pas obligatoirement. En fait, il suffit qu'il y ait comme enjeu la lutte entre le Bien et le Mal pour qu'on le devine. Et ça, c'est très fort.
Pour ma part, j'aimerai aussi arriver un jour à écrire une histoire qui permettrait de jouer avec ce que le lecteur projetterait à son sujet.

Bref, je vois deux dimensions autour de ce thème:
1- le Diable en tant que personnage. Certes, on peut le voir comme le Mal. Mais j'aime le voir autrement. Le Diable et son action se situerait justement au-delà du Bien et du Mal. Pour lui, peu importe les moyens, seul compte le résultat.
2- et le Diable en tant qu'influence avec sa présence en hors champ. Bien sûr, il y a la notion des dilemmes moraux, et, quelque part, son action sur le monde renforcerait implicitement l'humanité de l'homme. C'est parce que l'homme est faillible et peut succomber à la tentation qu'il devient plus intéressant qu'un Saint.

Alors, vous, ça ne vous inspire aucune idée de textes ou de personnages?

Connexion pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena