Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L’escadrille FCS 229 plus connue sous le nom des "Parias"

Paria Leader, Major Commandant d’Escadrille Daniel "Dan" Jackowsky

Paria deux, Lieutenant Howard "Tonneau" Rungulch

Paria trois, Capitaine Prishka "Isatis" Thörnalen

Paria quatre, Lieutenant Cécyl "Molly" Di Ranato

Paria cinq, Major Mikaël "Corsaire" Lodael

Paria six, Capitaine Jack "Cow Boy" Kryslow

Paria sept, Capitaine Sean "L’Ancien" O’Neil

Paria huit, Second Lieutenant Tawara "Faërie" Tigwen

 


Les Parias

L’escadrille faisait lentement le tour d’Abalak, une planète grise et ocre dépourvue d’atmosphère, pour rejoindre la station AW18-5 en orbite sur la face éclairée. Le Major Commandant d’escadrille Daniel Jackowsky se félicita, la journée à la lisière du champ d’astéroïdes avait été fructueuse. Deux de ces petits cargos qu’affectionnent les contrebandiers n’avaient offert qu’une résistance symbolique après avoir refusé d’obtempérer, et deux astéroïdes susceptibles de menacer les installations minières avaient été détruits. En prime, Rungulch avait attendu l’ordre de rentrer à la base pour déboucher sa fidèle bouteille de bourbon. Le commandant observa les autres appareils par la verrière de son cockpit, en plus ils volaient presque en formation, ou peut être moins en désordre qu’à l’accoutumée. Alors que tous pilotaient en silence la voix de Molly se fit entendre : ‘’ Ecoutez, je capte un truc bizarre à la radio.

‘’ tiiiouuu, wiiizzz, pour finalement égaliser dans les arrêts de jeu par Mario Restuna, sur leur seule occasion de la deuxième période. L’équipe terrienne, après ce match nul difficilement obtenu contre la modeste équipe du système Alpha du Centaure, n’est toujours pas qualifiée pour la phase finale de la Coupe de la Galaxie. Qualification qui se jouera lors du dernier match qualificatif contre les Mévilastiens. C’était Igor Costaro pour Galaxie Info.

Bonjour, vous êtes sur Galaxie Info. Il est 18h47 dans votre secteur. Tout de suite un retour sur les titres avec Jamie Fox.

Bonjour. Revenons d’abord sur la principale nouvelle de la journée. La rumeur qui courait depuis quelques jours a été confirmée par le Conseil Galactique. Nous ne sommes pas seul dans l’univers. Une mission d’explo tiouuzzz a bien croisé la route d’extras terrestres. Selon les rapports que nous a communiqué le porte-parole du Conseil Galactique, les aliens n’ont fait preuve d’aucune forme d’agressivité et les scientifiques des deux races tenteraient de trouver une forme de communication commune.

Selon le rapport remis par les biobzzistes, la race découverte serait l’évolution du rapace. A l’image de l’homme vis-à-vis du singe. Ils auraient une silhouette grande et fine, leurs ailes ayant évoluées en bras, ainsi que des mains pourvues de six doigts. Les deux doigts aux extrémités étant opposables. Ils seraient également dépourvus de plumes sauf au sommet de la tête. Tête avec un bec atrophié ayant été recouvert de peau et de muscles, pour former une bouche presque similaire à celle des humains mais sans lèvres. La couleur de leur peau varie du bleu pâle au bordeau et celles de leurs plumes sont très variables tandis que leurs yeux sont majoritairement dorés et argentés.

Nous recevrons dans une heure et demie le professeur Kamaraj Salaï, expert en évolution et consult brrrzzzooaaaiiiii antenne. Il vvviooouuuu sur la ques bzzzzzzzzzz.’’

‘’Voilà, je pense que c’est tout, dit Molly.

_ Eh ben dites donc, ça fait un moment que ça tourne dans l’espace ce truc, fit remarquer Cow Boy.

_ On est en quatre mille huit cent trente quatre et on les a rencontrés aux alentours de quatre mille trois cents et quelques, dit Molly.

_ Quatre mille trois cent quinze exactement, précisa Isatis. Ce qui fait cinq cent dix neuf ans.

_ Dis donc L’Ancien tu dois t’en souvenir.

_ Je t’écoute même plus mon gars.

_ On a de la chance, la plupart du temps on ne les remarque pas parce qu’on n’est pas branché sur la bonne fréquence, releva Prishka.

_ C’est la première fois que je capte une émission fantôme, dit Faërie excitée.

_ T’inquiètes pas fillette t’en capteras d’autres, dit Sean’’

Pour Dan aussi c’était la première fois, mais il ne le fit pas remarquer. En tant que chef d’escadrille ça n’aurait pas fait très sérieux. La voix de Prishka le sortit de ses pensées. ‘’Dan, tu as remarqué, il y a de moins en moins de pirates.

_ Oui. Et ?

_ Je me suis dit qu’on pourrait peut être espacer un peu les patrouilles désormais.

_ Tu sais bien qu’il n’y a pas que les pirates il y a aussi…

_ Les astéroïdes qui attirés par la gravitation de la planète … gnagnagnagna … pourraient menacer les installations minières … gnagnagnagna, coupa Cow Boy. On connaît le refrain. Mais moi j’en ai marre de tirer sur des cailloux.

_ Si seulement tu ne les ratais pas si souvent, on aurait transformé ce champ d’astéroïdes en poussière depuis des lustres, dit Mikaël. Au fait Tawa, ton père a été reconduit à son poste de conseiller ?

_ Comment ça t’insinues que je vise mal ?

_ Oui, il garde son poste, mais il y a de moins en moins de toléristes au Conseil Galactique, répondit Tawara.

_ C’est ça, et moi, tout le monde s’en fout de ce que je dis.

_ Tu m’étonnes, avec la victoire des extrémistes ofitans, il y a un contrecoup.

_ Ils vont sûrement nous déclarer la guerre. Il faut bien des gens fermes au Conseil si on lui confère les pleins pouvoirs, intervint Cécyl.

_ Pourquoi veux tu qu’ils nous déclarent la guerre, reprit Tawara, ça fait plus de cinq siècles qu’on fréquente les ofitans, s’il devait y avoir une guerre ça serait déjà fait.

_ Ces arriérés savent bien que s’ils nous déclarent la guerre, on en fera qu’une bouchée, fanfaronna Jack.

_ T’exagères mon gars, dit Sean, ils ont de bons vaisseaux.

_ Tu parles. Quand on voit les poubelles dans lesquelles ils se trimballent. On dirait les vieilles voitures américaines dans des films de la préspatière.

_ En tous cas, ils ne sont pas prêts de nous attaquer. Avec la dernière livraison de vaisseaux fait à la FDS ce serait de la folie, intervint Isatis. Selon les analystes, les flottes humaines possèdent presque deux fois plus de vaisseaux que les flottes ofitanes. Tu vois Cow Boy, il faudra que tu attendes ta prochaine vie pour casser de l’Ofitan.

_ En parlant de livraison, dit Corsaire, Dan tu sais quand les nouveaux chasseurs seront disponibles ?

_ Les SNGC 64 ? Non, ils sont encore en phase d’essais primaires. Ils ne seront pas mis en service avant un bon moment. Et puis, on ne sera pas les premiers à en avoir.

_ Il doit bien exister un moyen d’être dans la première livraison non ? Prishka t’aurais pas une idée ?

_ Pourquoi c’est toujours à moi que tu demandes ça ?

_ Parce que c’est toi qui connais le règlement par cœur. Tu dois bien pouvoir trouver quelque chose ?

_ Laisse moi réfléchir.

_ Attention ça chauffe.

_ Ferme là Cow Boy.

_ Soit pas jalouse Faërie, toi tu peux pas réfléchir je sais, mais t’as d’autres qualités.

_ C’est pas bientôt finit les gosses, dit Dan. Alors Prishka ?

_ Non, il n’y a rien dans le règlement. Mais si notre situation nécessitait d’avoir des appareils plus performants. Comme une recrudescence des attaques pirates ça pourrait appuyer notre demande. Il faudra que je voie ça avec l’administrateur de la station.

_ Une recrudescence, mais il y a de moins en moins de pirates, on les fait tous fuir ces nases.

_ Peut être Cow Boy, mais les galonnés eux, ne lisent que nos rapports. En plus, le soutien d’un honnête administrateur de l’honorable entreprise Anton & Wisagi ne peut que donner du poids à notre requête.’’

La rotondité d’Abalak permit à Cécyl Di Ranato d’entrevoir la station la première, il lui fallut quelques instants pour réaliser. ‘’ De Paria quatre à Leader ! Dan la station est en flammes !

_ Quoi ?’’ A son tour il aperçut la station. ‘’ Oh merde ! A tous, moteur à fond, on va voir ce qui se passe.’’

Les huit chasseurs firent un bon en avant et les pilotes furent un instant plaqués contre leurs sièges. Ils atteignirent sans difficultés près de 200km/s. ‘’Chasseurs hostiles repérés autour de la station.

_ Reçu Isatis, Molly fais-moi un scan de la zone.

_ Ok Dan.

_ On va leur faire payer ça, tous en formation.’’

Les chasseurs se rapprochèrent soudain comme s’ils étaient liés par des ressorts. Les appareils un instant plus tôt en ordre dispersé se retrouvèrent en formation parfaite, excepté Rungulch, incapable de voler droit. ‘’ Les salops, on va leur en mettre plein la gueule.

_ Silence Cow Boy, il faut que je contacte la base. Martin ici Paria Leader tu me reçois ? Martin c’est Dan réponds ! Réponds bon sang ! On arrive dans cinq minutes tenez bon ! Molly ça vient ce scan !

_ C’est bon, il y a au moins huit chasseurs inconnus mais j’ai aucune visibilité sur l’autre côté de la station.

_ Reçu, Corsaire, l’Ancien, vous et vos équipiers filez de l’autre côté de la station dès qu’on arrive et tu me fais un rapport.

_ Compris ! Répondirent en cœur les intéressés.’’

Les chasseurs se rapprochaient rapidement de la station, mais pas assez vite pour le Major Mikaël ‘’ Corsaire ‘’ Lodael, il aperçu un module de la station exploser, dommage se dit il, il y avait un super resto dans ce compartiment. Tout de suite après il trouva cette remarque un peu bizarre. Il vit aussi Rungulch s’accorder une dernière rasade avant de sangler son casque.

‘’ Dites donc, j’espère qu’ils n’ont pas fait exploser le mess, sinon comment on arrosera les victoires ?

_ Ferme là Cow Boy tu veux ? répliqua Faërie. Ca vous parait pas étrange vous autres que les pirates attaquent la station ? C’est pas logique.

_ Arrête de te prendre la tête fillette, qu’est ce que tu as encore fumé ? fit la voix rauque de l’Ancien.

_ Tu sais bien que je fume jamais avant une patrouille. N’empêche que….

_ C’est pas bientôt fini vos commérages, on arrive dans deux minutes alors silence.

_ Bien envoyé patron.

_ Ca vaut pour toi aussi Cow Boy.’’

Tawara ne dit plus rien, mais elle continua de penser qu’une telle attaque des pirates n’était pas très logique. La station était le gagne pain des pirates après tout.

 

Les chasseurs n’étaient plus qu’à 50km de la station quand les appareils ennemis la délaissèrent pour s’en prendre aux Parias. Des rais de lumière blanche emplirent rapidement l’espace entre les deux groupes d’appareils, s’écrasant contre les boucliers crépitants. ‘’ C’est quoi ces chasseurs, je les reconnais pas.

_ On verra ça plus tard Huit ! On aura…’’

Dan fut interrompu quand l’explosion du chasseur de Rungulch illumina son cockpit. ‘’Oh le con ! Il avait pas dérivé la puissance de ses boucliers vers l’avant.’’

Une nouvelle explosion, cette fois dans les rangs adverses. ‘’ Ouais ! Je l’ai eu.

_ Bien joué Molly, mais te relâche pas.’’

Les vaisseaux spatiaux se rapprochaient toujours face à face.

‘’ Putain on va se rentrer dedans.

_ Calme toi Faërie. Restez en formation, ça passe ou ça casse.’’

Ca passa, les chasseurs adverses dégagèrent en catastrophe, voyant un autre des leurs exploser au passage. ‘’ Bien joué Corsaire, maintenant allez me voir ce qui se passe de l’autre coté de la station.

_ Mais vous êtes à trois contre cinq.

_ C’est un ordre ! Trois et Quatre, suivez moi les filles.

_ Bien reçu.’’

Corsaire et L’Ancien suivis par leurs ailiers respectifs Cow Boy et Faërie continuèrent vers la station agonisante, tandis que Dan avec Isatis et Molly dans son sillage faisait demi-tour pour affronter les chasseurs restants. Fonçant droit devant eux, les quatre pilotes ne purent suivre le combat qu’à la radio. ‘’ Ils se sont séparés en deux groupes, restez en formation, on fonce sur les trois à midi pour se rabattre sur les deux derniers qui arrivent à deux heures.’’

_ Reçu.

_ Compris

_ Ici Quatre, mes boucliers faiblissent.

_ Passe derrière moi.

_ Je l’ai eu !

_ Bien joué Isatis. On est passés. On retourne sur le deuxième groupe. Chacun le sien.

_ Le fils de chien il est doué.

_ Viens là, viens là. Ouaiiis un de moins ! Attention Trois t’en a un aux basques.

_ Je le vois pas, il est où ?

_ Vire à gauche vite.

_ Merci leader c’est pas passé loin, tu l’as eu ?

_ Pas encore ça va pas tarder.’’

Pendant ce temps le groupe de Corsaire contournait la station, ce qu’ils découvrirent leur glaça le sang. Un vaisseau mesurant plus de quatre cents mètres, hérissé de canons et de tubes lance missile se tenait non loin de la station, la pilonnant sans répit. ‘’ Oh non c’est pas vrai !

_ Corsaire, qu’est ce qu’il y a ?

_ Un destroyer Leader, il est en train de mettre en pièces la station. Et quatre autres chasseurs.

_ Essayez de les occuper on arrive dès qu’on peut.

_ L’Ancien, Faërie, allez distraire le destroyer. Cow Boy suis moi, on s’occupe des chasseurs.

_ Sales racailles, je vais en faire qu’une bouchée.’’

Un ballet mortel s’engagea à l’ombre de la station, d’un côté Corsaire et Cow Boy tentant d’échapper aux quatre chasseurs ennemis. De l’autre, L’ancien et Faërie tels deux mouches bourdonnant autour du destroyer pour le détourner de sa cible. Zigzaguant entre les missiles guidés et les rayons capables d’abattre leurs chasseurs en quelques coups au but.

‘’ Corsaire c’est quoi comme modèle de destroyer ?

_ J’en sais rien, rien que je connaisse. Une idée vous autres ?

_ Ici Huit j’en sais rien, et j’ai pas le temps de prendre ses mesures. Putain. C’est pas passé loin.

_ Sans doute une épave destinée à la casse qu’ils ont volé et réarmé. Il y a des centaines de vaisseaux qui attendent dans des cimetières, dit L’Ancien d’une voix bizarrement calme.

_ Merci Sean.

_ Fait gaffe Cow Boy, sur ta droite.

_ Pfffou merci. J’ai l’impression de l’avoir vu quelque part. Arrête de bouger salop ! Je vais finir par t’avoir alors laisse toi faire ça fera pas mal.

_ Sean, attention une batterie camouflée à tes cinq heures.

_ Merci fillette.

_ Je sais, je me rappelle ! C’est un Ofitan, j’en ai vu un comme ça aux infos.

_ Quoi ? Un Ofitan ? Qu’est ce que des pirates Ofitans viennent foutre jusqu’ici ?

_ J’en sais rien, en tout cas ça doit être une sacrée organisation.

_ Mes écrans déflecteurs n’arrivent même plus à se recharger, dit Tawara quelque peu stressée.

_ Ici Corsaire, on aurait bien besoin de renfort par ici.

_ C’est bon on arrive. Isatis, je tire sur sa gauche, quand il dégage tu te le fais, à trois. Un, deux, trois !

_ Je l’ai eu l’emplumé.

_ Il est passé derrière moi j’arrive pas à le décrocher, mes boucliers faiblissent.

_ On arrive Molly.

_ Trop tard, mon chasseur part en miette, éjection ! Ejection !

_ Tiens bon Molly.

_ Dan au secours il revient sur moi ! Au secours !

_ Non Dan ne fait pas ça ! Nooonnnnn !

_ Trois qu’est ce qui se passe ? Dan ! Molly répondez !

_ Tiens prends ça oiseau de malheur, crève ! CREVE !

_ Prishka répond moi, qu’est ce qui se passe ?

_ Dan et Molly sont morts, l’Ofitan a refait un passage pour détruire la capsule de Molly, Dan s’est interposé. Son chasseur n’a pas résisté, ils sont morts dans l’explosion. La voix de Paria Trois s’étrangla.

_ Calme toi, viens nous aider.

_ Mais…

_ On les pleurera plus tard, pour l’instant on doit survivre, dit Sean calmement.

_ Oui j’arrive.

_ Quels sont les ordres Corsaire, reprit L’Ancien.

_ Comment ça ?

_ C’était toi le second, tu as le commandement maintenant.

_ Oh ! Oui c’est vrai. Bon euh… Sept et Huit continuez ce que vous faites, Isatis rejoins nous. On élimine les chasseurs et on s’occupe du destroyer.

_ Je l’ai eu, plus que trois !

_ Beau boulot !’’ Le chasseur poursuivi par Cow Boy venait d’exploser.

Corsaire pendant ce temps poursuivait un autre appareil qui l’avait amené au raz de la station. Il essayait de le semer en slalomant entre les gerbes d’oxygène enflammées s’échappant de la station par les nombreuses brèches dan la coque. La poursuite durait depuis plusieurs minutes, mais l’humain se rapprochait inéluctablement de sa cible, les boucliers du chasseur ofitan faiblissaient. ‘’ Attention Cinq, il y en a un qui arrive sur tes six heures.

_ Merci Six, j’achève celui là avant de dégager.

_ T’as pas le temps dégage à gauche ! Vite il va te coiffer !

_ Encore un instant.’’

De son cockpit, Cow Boy impuissant vit le deuxième chasseur Ofitan coiffer son ailier, Corsaire, qui lui tirait sur l’autre extra terrestre. Cow Boy fut ébloui par une explosion. Quand il scruta à nouveau la zone il aperçut d’abord le second Ofitan qui s’éloignait de la station, puis émergeant des flammes l’appareil de Parias Cinq. ‘’ Ca va Corsaire ?

_ Ca sent un peu le roussi mais ça va.

_ Me refais plus ce coup là. Merde !’’

Un chasseur aux six heures de Cow Boy venait d’ouvrir le feu. L’ennemi explosa sous les coups d’Isatis avant qu’il ait pu faire des dégâts.

‘’Merci !

_ De rien.’’ La voix de la pilote avait retrouvé son calme.

Le dernier Ofitan ne fit pas long feu face à ses trois adversaires et disparu dans une gerbe de flammes. ‘’ Bien joué les enfants, maintenant on s’occupe du destroyer. Il vous reste des missiles ?

_ Ici Sept, j’ai tout utilisé pour détruire les astéroïdes.’’

Les autres réponses furent similaires. ‘’ Dans ce cas on va devoir se contenter des lasers. Concentrez le feu sur le générateur de bouclier supérieur.’’

Corsaire, Cow Boy et Isatis rejoignirent L’Ancien et Faërie aux abords du destroyer pirate. Une lutte inégale s’engagea, les chasseurs piquant à vitesse maximale sur le vaisseau ennemi, leurs quatre canons lasers chauffés à blanc, redressant au raz de la coque, tandis que les tirs défensifs du destroyer les serraient de plus en plus. Les chasseurs poursuivirent leur danse mortelle pendant de longues minutes, tirant inlassablement sur la portion de bouclier protégeant le générateur de l’écran de protection.

Il faisait sombre à l’intérieur du destroyer, dans le ciel artificiel qui recouvrait les plafonds du vaisseau le soleil était caché par des nuages. Il réapparut soudain sur la passerelle, l’inondant de lumière. Machinalement le commandant du vaisseau, l’Ouragan Morresia, se mit dos au soleil. Puis il observa par de petits coups d’œil sa passerelle. L’un des techniciens interpella sa supérieure. ‘’Madame, le bouclier commence à souffrir sérieusement.

_ Ouragan Jarezy, le bouclier faiblit, transmit la jeune officier.

_ Accentuez le tir des défenses, envoyez les derniers missiles maintenant !’’ Puis s’adressant au second, le Bourrasque Orlésia. ‘’Une escadrille incapable de combattre une force organisée, ils me la copieront les gars du renseignement. Ces pilotes sont loin d’être des oisillons.’’

Les sabords des tubes lance missile s’ouvrirent. ‘’ Attention ils envoient d’autres missiles, manœuvres d’évitements.’’ Les chasseurs partirent dans une série d’acrobaties, larguant derrière eux des leurres, tandis qu’une centaine de missiles fusaient hors de leurs compartiments. ‘’La vache !

_ Ils donnent tout ce qui leur reste, dit L’Ancien.

_ Ici Faërie, je suis à court de leurres.

_ Dégage, reste pas là répondit Corsaire.

_ Trop tard je suis accrochée.’’

Le premier missile qui toucha l’appareil de Tawara s’écrasa contre le bouclier en y laissant une brèche. ‘’ Un deuxième m’arrive dessus, je m’éjecte !’’ Le module d’éjection de Faërie s’éloignait du chasseur quand le deuxième missile frappa, le faisant exploser. ‘’ Huit ça va ? S’enquit Isatis.

_ Non, c’est la première fois que je me fais abattre et j’aime pas du tout ça.’’

Heureusement la trajectoire du chasseur l’avait emmenée à une distance raisonnable du destroyer. ‘’ Allez on y retourne !’’ Les quatre Parias rescapés se concentrèrent à nouveau sur l’ennemi et recommencèrent à le harceler. Le ballet dura encore de longues minutes. Le technicien ofitan se tourna à nouveau vers l’officier. ‘’ La portion du bouclier protégeant le générateur est dans un état critique.

_ Ouragan, le bou…

_ Il vient de céder !

_ Le bouclier vient de céder, le générateur est vulnérable !

_ Intensifiez le feu. Officier de vol, trouvez un courant pour qu’on se sorte de là.

_ Mais Monsieur, on ne va pas fuir. Ils ne sont plus que quatre, ce ne sont que des rongeurs et nous les chasseurs.

_ Je vous ai donné un ordre Bise, dit-il calmement.

_ Bien Monsieur.’’

L’Ouragan ofitan ne tiendrait pas rigueur à son navigateur pour cet écart de conduite. Lui aussi sa volonté et son instinct d’oiseau de proie le poussaient à combattre jusqu’au bout. Les moteurs du destroyer repartirent à pleine puissance et la proue se tourna vers l’espace libre. ‘’Ils se barrent, ces lâches fuient.

_ Bien vu Cow Boy, on a du avoir le bouclier. On les laisse filer.

_ Pas question, je vais me les faire.

_ Cow Boy reviens ici tout de suite. Reviens c’est un ordre !’’

Mais Jack, sourd aux injonctions de Corsaire piqua en direction du générateur de bouclier, tirant sans relâche. Les canons lasers concentrèrent leur feu sur son chasseur. L’indicateur de puissance des écrans déflecteurs du petit vaisseau diminua à une vitesse folle. La sirène d’avertissement vrilla les oreilles du pilote, il entendit vaguement ses équipiers lui dire de dégager. Puis ses boucliers lâchèrent et l’appareil prit feu. Cow Boy garda sa trajectoire. A distance ses ailiers horrifiés et sans voix virent le chasseur en torche se jeter contre le générateur de bouclier et le pulvériser. ‘’ Mais quel con ! Quel abruti !’’ Lança Prishka.

Un long silence s’installa tandis que le destroyer blessé s’éloignait de plus en plus vite de la station, sous le regard des trois pilotes épuisés. ‘’ Alors vous m’avez trouvé comment ?

_ Cow Boy t’es vivant ?

_ Bien sûr. Je me suis éjecté avant de percuter.

_ Cow Boy on devrait te laisser là, histoire de t’apprendre à respecter les ordres.

_ Allons Corsaire, si on avait pour habitude de respecter les ordres, aucun de nous ne serait là.

_ On verra ça plus tard, mais je te jure que tu le regretteras. Faërie ça va ?

_ C’est bon, un transporteur de minerai m’a récupérée.

_ Oh non !

_ Isatis qu’est qui se passe ?

_ Je me suis branchée sur la fréquence générale. Ce n’étaient pas des pirates. Il y a eu des attaques ofitanes dans tous nos systèmes ou presque, la moitié de la FDS est au tapis. Le Pèlerin, le Solitaire, le Mage et bien d’autres vaisseaux-mères ont été détruits. Des escadrilles comme les Funambules, les Rächers, les Toreros ont été éliminées. La plupart des stations minières ont souffert et nos chantiers de construction sont inutilisables.

_ Merde. De Leader à tous. On se pose sur la station. Dès qu’on arrive on donne un coup de main. Ensuite préparez vos affaires.

_ Pour aller où ? Demanda Tawara.

_ A la guerre.’’

Log in to comment