file Ecrire une histoire : mode d'emploi

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #1834 par Lomerandin
Ecrire une histoire : mode d'emploi a été créé par Lomerandin
Un jour, un prof d'anglais par ailleurs fort peu sympathique me fournit le mode d'emploi pour écrire une histoire. J'ai trouvé ça pas mal, et je suis sûr qu'en gardant ces quelques points en tête, le texte peut être amélioré.
Voici donc la traduction de cette feuille :

1°) Ecrire pour un public

2°) Avant le premier jet
-choisir un narrateur
-lister et sélectionner les idées

3°) Faire attention à la logique de la structure
-situer les évènements (scène d'exposition)
-développer l'histoire (élément perturbateur, développement de l'action, paroxysme)
-conclure l'histoire (fin de l'action ou dénouement)
-organiser le texte en paragraphes
-utiliser des instruments de liaison (limites de paragraphe, mots de liaison)
-clarifier la situation temporelle (bonne utilisation des temps)

4°) Enrichir le description des lieux de l'action
-utiliser les mots et les prépositions appropriés pour situer la scène géographiquement et temporellement

Enrichir la description des personnages
-utiliser des adjectifs et des verbes, et au bon endroit
-exprimer implicitement les sentiments du personnage

5°) Essayer d'améliorer la langue de son brouillon
-le vocabulaire (diversité, utilisation des synonymes, orthographe, choix des mots)
-la grammaire (forme des verbes, temps, mots de liaison)
-la structure des phrases (ordre des mots)
-la ponctuation
-supprimer les répétitions inutiles


Qu'en pensez-vous ?

Edit : 100 post pour l'Homme !

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #1835 par garaz
Réponse de garaz sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Ca doit être une bonne facon d'écrire une histoire...

Tu dis que c ton prof d'Anglais qui ta apris ca?
C pas mon prof d'Anglais qui m'apprendra ca. Ni aucun autre prof.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #1840 par dude
Réponse de dude sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Je dirais: voilà la théorie, voyons la pratique! ;)

En fait, c'est vraiment un plan détaillé, étapes par étapes, pour réussir un récit bien construit. Pour quelqu'un qui cherche à s'améliorer, il suffit qu'il regarde chaque point en se demandant si oui ou non, il a intégré ce paramètre dans sa façon d'écrire.

C'est sûr qu'un auteur respectant ces conseils fournira un bon résultat! Mais bon, c'est pas toujours évident et parfois, on sait ce qu'on voudrait faire et à quel résultat on souhaiterait parvenir mais on y arrive pas...

Je pense qu'inconsciemment du moins, la plupart d'entre nous suit cette façon de procéder car elle découle d'une logique naturelle pour écrire un récit.

dude

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #1869 par Lomerandin
Réponse de Lomerandin sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Oui, ce plan suit une logique évidente, comme tu dis. Mais il est quand même bon de garder ces points en tête. Emporté par la plume, on peut très bien se laisser mener avant de se rendre compte que ça n'a ni queue, ni tête...

Et puis c'est pas tout d'avoir un plan de travail : faut que ça suive derrière (inspiration, motivation...) ! Et là, j'ai pas de fiche. :(

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #1926 par Gulzan
Réponse de Gulzan sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Les seules histoires que j'ai terminé (et dont je suis fier)sont celles que je n'ai pas planifiées. Celles dont l'inspiration m'a saisi et ne m'a laché. Le plan tue l'inspiration ! Enfin, c'est mon avis personel.

L'autre solution consistute à écrire toujours et encore.

Mais un plan...Franchement alors que je relis le Chant du Temps et sa suite, je découvre que tout s'enchaine et se complète. Sans plan ni prévisions. Le destin..Mais le CDT c'est aussi assez spécial, je dois l'avouer. Ce n'est pas le texte type des Chroniques ou encore moins de l'édition.

Gulzan

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #1927 par Elfiriond
Réponse de Elfiriond sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Je suis daccord avec Gulzan, mais je pense que c'est une question de feeling. Certains ont peut être besoin de tout bien planifier, etc, d'autre se servent juste d'un fil rouge qu'ils ont en mémoire et ils brodent autour.

Elfi

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #1929 par dude
Réponse de dude sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
En fait, tout dépend de l?ambition du projet en terme de longueur et de personnages. L?auteur désireux d?écrire une longue saga avec sa multitude de personnages et de lieux a tout intérêt à se prévoir quelques fiches sur l?intrigue dans ses grandes lignes, les persos majeurs, et pourquoi pas des cartes? Néanmoins, pour que ce genre de projet conserve sa spontanéité et l?auteur son envie d?écrire, il vaut mieux considérer tout ce matériel préparatoire comme étant seulement indicatif. Le plan ne doit pas être figé, immuable. Il faut que l?auteur garde une part de liberté, qu?il se laisse à des moments guidé par son inspiration, pour intégrer de nouveaux éléments. Avec l?aide d?un plan, il est plus facile de savoir comment ajouter cet élément non prévu, et surtout, si il ne va pas à l?encontre de ce qui a été écrit ou de ce qui va suivre.

Par contre, pour un texte court et assez basique, tout planifier dans les moindres lignes serait vraiment rébarbatif et se donner beaucoup de travail pour en retirer peu d?avantages. Une fois le plan fini, l?envie d?écrire le récit risque de se retrouver émoussée car l?auteur pourra avoir l?impression d?avoir déjà mis en forme le récit en finissant le défrichage.

dude

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #1930 par Gulix
Réponse de Gulix sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Bon, ben the Dude a du lire dans mes pensées, parce que je pense a la virgule près ce qu'il vient d'écrire. Pour exemple, je n'ai aps rédigé le moindre plan pour l'Assassin ni pour Une vie de Mékano (je les ai rédigés en DS de Philo 8) ). Par contre, pour les Chroniques de Scarn, j'ai passé pas mal de temps à planifier le scénario, en n'indiquant que les moments clés et je rajoute quelques idées quant elles me viennent. Etant donné que la trame de l'histoire va aller dans tous les sens (vous verrez après le chapitre 4), j'ai été obligé, pour conserver l'intégrité du scénario, de planifier ce texte. Mais des rajouts se font toujours lors de l'écriture.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #1932 par Alcien
Réponse de Alcien sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Moi personnellement, je n'aime pas les plans... Mais il est vrai que, mes textes n'ayant (pour le moment) jamias été hyper compliqué, je n'en ai pas eu besoin. Bon, en même temps, on voit le résultat...

Ce ci dit, je suis d'accord avec Dude et je pense que quand j'écrirais les vagabondages de persos dans lem onde que j'ai inventé, je vais essayer d'écrire les trucs plutôt que de tout garder dans ma petite tête ;) .

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 15 ans 11 mois #2016 par Lomerandin
Réponse de Lomerandin sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Quand je dis "plan", il est aussi bien écrit (fiche, carte) que mental. On peut très bien avoir une sorte de "fil rouge" (belle expression) qui nous sert de plan. Après tout, l'idée est bien la même : répondre à la question "Où va ce texte ?".
Je rappelle qu'après tout, ce plan d'organisation était destiné à des scientifiques suivant un "enseignement" d'anglais en Terminale avec une prof française... Vous l'aurez compris, leur niveau n'est pas forcément jojo. ;)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 14 ans 10 mois #6103 par Krycek
Réponse de Krycek sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Je n'aime pas trop l'idée d'un mode opératoire pour écrire... après tout l'écriture n'est-il pas un art ? A mon niveau sûrement pas mais ça le reste...

Quand j'écris je sais déjà tout ce qui va se passer et par la suite (comme je n'aime pas connaître à l'avance une histoire même les miennes) j'étoffe, je modifie... mais j'ai un énorme problème, c'est pour les fins... je ne SAIS PAS finir une histoire...

Quoiqu'il en soit pour ce qui est du plan, parfois d'autres trames que exposition-intrigue-dénouement sont plus interessantes. J'ai en tête les romans de R.E.Feist ou D.Gemmell qui ont l'habitude de présenter leur personnages quand ils en ont le temps ainsi que l'intrigue qui peut se terminer pour une nouvelle quête et la mort des personnages principaux... parfois même sans suite, la fin se termine en queue de poisson et c'est ce qui fait que c'est interessant... on ne PEUT PAS prévoir ce qui va arriver.

Note : c'est un défaut que je trouve à beaucoup de films, notemment les films catastrophes américains dans lesquels on peut au bout d'un quart d'heure développer la trame et désigner les personnages qui vont mourir sans voir la fin... j'ai horreur de ça.

C'est peut-être bête, je sais que je ne suis qu'un rookie mais parfois, quand vous ne savez pas où aller... faites mourir un des personnages principaux...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 14 ans 10 mois #6105 par Gulix
Réponse de Gulix sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi

C'est peut-être bête, je sais que je ne suis qu'un rookie mais parfois, quand vous ne savez pas où aller... faites mourir un des personnages principaux...


Le Trône de Fer, de George RR Martin, ou comment tomber sur le c*l à la fin du deuxième tome. Toujours est-il que cette méthode à l'avantage de surprendre le lecteur, mais encore faut-il que cette mort soit bien amenée. Il lui faut une raison, et pas qu'elle tombe comme un cheveu sur la soupe...l

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Anonymous
  • Portrait de Anonymous
il y a 14 ans 10 mois #6127 par Anonymous
Réponse de Anonymous sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi

Je n'aime pas trop l'idée d'un mode opératoire pour écrire... après tout l'écriture n'est-il pas un art ? A mon niveau sûrement pas mais ça le reste...


Salut Krycek ! Bienvenue parmi nous sur les Chroniques !


Hum... Les arts aussi ont leurs techniques et méthodes; la peinture a plusieurs écoles; la sculpture aussi, que dire du cinéma, art moderne il est vrai où la technique est obligatoirement un sujet d'étude.

La littérature de même a ses techniques, nous en avons tous étudié en classe au collège ou au lycée.

L'improvisation n'est-elle pas elle-même une technique qui priviligie l'imaginaire ?

Voilà quelques réflexions, pour justifier l'idée d'un mode opératoire dans la démarche de certains auteurs.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 14 ans 10 mois #6133 par Ismaël
Réponse de Ismaël sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Tout dépends à mon avis des auteurs. C'est vrai que si on a du mal à tenir en place, vaut mieux avoir une ligne directrice, et même un plan. Voir un récit partir en eau de boudin, parce que son auteur à décidé que tient, ce truc, c'était pas mal; et puis ça aussi, et puis encore ça, et...etc; bah, on se retrouve avec un récit quui en englobe en fait plusieurs. Avec un théme regroupant de nombreuses notions, diverses et variées, qui ont plut à l'auteur.
Si l'imagination est la meilleure arme de l'auteur, elle reste aussi son pire enemi...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 14 ans 10 mois #6140 par Krycek
Réponse de Krycek sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi

Lorindil d'Yvresse écrit: La littérature de même a ses techniques, nous en avons tous étudié en classe au collège ou au lycée.


Ce n'est pas anarchiste, mais j'ai toujours trouvé que l'étude des oxymores, métaphores, et tous les trucs en ...ores que les profs de français chérissent ne sont pas interessant, à côté de ça, à force de relire à longueur de temps les mêmes Hugo, Zola ou autre Balzac, ils en oublient que de nos jours dans l'héroïc fantasy ou la SF, se trouvent des romans qui valent leur pesant de mots à quatre syllabes en ...ores. Non ?

Disons que je comprends beaucoup de mes amis qui ont perdu le goût à la lecture à cause de ces dissections de textes, même si bien sûr, certaines sont nécessaires...

Comment peut-on aimer la littérature (ce qui n'est pas vraiment mon cas en ce qui concerne les grands écrivains français) quand on vous rabâche que les plus grands romans sont "la bête humaine" ou doivent se composer d'un schéma exposition-intrigue-dénouement...

Je reprends une phrase du Seigneur Des Anneaux : "les meilleures histoires sont celles qui ne finissent jamais." C'est peut-être pour cela que je n'arrive pas à finir les miennes, ca ne me plait pas de les arrêter...

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 14 ans 10 mois #6141 par Gulix
Réponse de Gulix sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Je ne suis pas vraiment d'accord avec toi, les classiques sont une source importante de vocation, et s'ils le sont (classiques), c'est qu'il y a bien des raisons.
Et puis, il ne faut surtout pas oublier certains auteurs excellents à classer dans les classiques : Alexandre Dumas, Jules Verne, Gaston Leroux, Agatha Christie, Edgar Allan Poe, Arthur Conan Doyle, Robert Louis Stevenson... j'en passe et des meilleurs. Je les ai tous découvert au collège-lycée, grâce à mes profs de français, et ce ne sont que de bons souvenirs.
Comment oublier l'impression de fantastique (alors qu'il n'en est rien) procurée par le Chien des Baskerville ? Comment essayer d'écrire une histoire de fantômes quand on a pas lu Poe ? Le Fantôme des Canterville ? Et surtout, en cette année anniversaire, comment ne pas penser au génie de Jules Verne ?

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 14 ans 10 mois #6143 par Kundïn
Réponse de Kundïn sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi

Disons que je comprends beaucoup de mes amis qui ont perdu le goût à la lecture à cause de ces dissections de textes, même si bien sûr, certaines sont nécessaires...

Comment peut-on aimer la littérature (ce qui n'est pas vraiment mon cas en ce qui concerne les grands écrivains français) quand on vous rabâche que les plus grands romans sont "la bête humaine" ou doivent se composer d'un schéma exposition-intrigue-dénouement...

Comme je te comprends ! J'avais moi-meme ecrit un "pamphlet" a l'epoque ou j'etais au lycee, contre cette dissection (j'ai utilisé le meme mot que toi) du texte, completement absurde et certainement contraire a l'esprit littéraire ! La litterature, c'est avant tout ecrire, lire et rever...
Il est vrai que l'enseignement de la litterature est tres figé et que pour devenir un "classique", un roman doit remplir certains criteres tres vieillots... Et beaucoup de genres sont encore considérés comme de la sous-litterature, comme la BD, les romans policiers, les romans d'horreur, la HF, la SF... et j'en passe...
C'est une tendance qui s'inflechit un peu a l'université, avec la possibilité de faire des memoires un peu hors normes, mais dans l'ensemble les "sous-genres" litteraires sont encore meprisés par les intellectuels, helas.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 14 ans 10 mois #6145 par Kundïn
Réponse de Kundïn sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Tiens, une chronique intéressante aujourd'hui sur France Info, concernant le metier de scenariste de BD, avec l'évocation brève mais utile de quelques techniques d'ellaboration d'une histoire :
[url:jh69xc34] www.radiofrance.fr/listen.php?pr=rtsp&fi...ucmer_250505_0749.rm [/url]

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 14 ans 10 mois #6146 par Krycek
Réponse de Krycek sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi

Comment oublier l'impression de fantastique (alors qu'il n'en est rien) procurée par le Chien des Baskerville ?


En effet... mais l'éducation littéraire privilégie le passé au présent... ils devraient donner pour exemple les anciens livres puis les comparer aux nouveaux (même dans de nouveaux genres) afin de faire comprendre au étudiant que la littérature n'est pas l'apanage des hautes classes, mais peut être écrite par les générations à venir. Je pense qu'il est important de nos jours de sensibiliser à l'écriture, ou au moins à la lecture, afin de ne pas perdre cet art avec la montée de l'informatique (Bien que je soi versé dans les deux).

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Anonymous
  • Portrait de Anonymous
il y a 14 ans 10 mois #6148 par Anonymous
Réponse de Anonymous sur le sujet Re: Ecrire une histoire : mode d'emploi
Hello

Je suis assez surpris par ces avis sur la littérature et le français au collège-lycée; il est vrai que j'ai été gâté vu que j'ai étudié Tolkien en lecture obligatoire au collège (eh oui !). Peut-être que j'avais un caractère recherchant et la rhétorique enseignée et la part d'imaginaire.

Pour ma part, mon travail puise largement dans ce terreau scolaire, que j'aurais bien du mal à dénigrer... Ce serait un peu cracher dans la soupe ;)

Mais je conçois que l'enseignement de toute matière puisse en dégoûter le lycéen, je fais bien des études de bio alors que je détestais ça au lycée ! :D

LoR

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Propulsé par Kunena