file Commentaire Chap18 avec Résumé épisodes précédents

Plus d'informations
il y a 9 ans 2 mois - il y a 9 ans 1 mois #18727 par Zarathoustra
** Ce sujet traite du contenu de l'article: Rêves d'Ether: Chap 18 - La Cruauté des Elfes Noirs **

Je vais faire mon renard, mais ce chapitre n'est pas folichon. Ca fait des mois que je traine des pieds pour le reprendre et que je n'en ai pas envie...

En gros, il y a deux parties.
La première, c'est très freestyle (en mauvais), avec des dialogues interminables, plein d'explications. La mise en scène est mal fichu. Bref, pour moi, c'est mauvais. A reprendre entièrement. Mais bon, ceux qui voulait un peu avancer dans l'intrigue ont des éléments intéressants.

La seconde me parait un peu meilleur, mais comme c'est du registre "action", pas sûr que ce soit aussi terrible. Mais ça reste à travailler. Encore beaucoup d'explications.

Voilà, pour moi, c'est le 2eme chapitre plus mauvais...
Si avec ça, il y en a qui ont envie de le lire... :laugh:

En attendant, j'ai fait un résumé pour comprendre l'intrigue, pour ceux qui sont perdus.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 9 ans 2 mois - il y a 9 ans 2 mois #18728 par Vuld Edone
Réponse de Vuld Edone sur le sujet Re:Rêves d'Ether: Chap 18 - La Cruauté des Elfes Noirs
Tu as attisé mon intérêt (de renard).
Bon, par contre je pense que Krycek sera d'accord avec moi, l'internet réclame une police d'écriture plus grosse. La taille des lettres et des paragraphes en rebutera forcément.

Je vais avoir une fin de semaine... cavalière, disons, mais la semaine prochaine je trouverai du temps pour lire ça et te donner le résultat.

EDIT: C'est moi ou j'ai complètement zappé le texte de la "Chute" d'Ignit ?
...
Bon ben la semaine prochaine aussi. 'Va être compliqué mais on va y arriver.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 9 ans 2 mois #18729 par Zarathoustra
Réponse de Zarathoustra sur le sujet Re:Rêves d'Ether: Chap 18 - La Cruauté des Elfes Noirs
Vuld Edone écrit:

Tu as attisé mon intérêt (de renard).
Bon, par contre je pense que Krycek sera d'accord avec moi, l'internet réclame une police d'écriture plus grosse. La taille des lettres et des paragraphes en rebutera forcément.

.

Oui, même ça je l'ai loupé! :laugh:
Je tacherais de modifier (j'ai eu des problémes qui m'ont obligés à m'y prendre à pusieurs fois et vu l'heure d'envoi, j'ai laissé tomber quand j'ai le réusltat final)

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 9 ans 1 mois - il y a 9 ans 1 mois #18783 par Zarathoustra
Réponse de Zarathoustra sur le sujet Re:Rêves d'Ether: Chap 18 - La Cruauté des Elfes Noirs
KAERION et BERENIS : RESUME DES EPISODES PRECEDENTS qui les concernent jusqu'au chapitre 18

Ce chapitre relate la suite de l’histoire de Berenis et de ses compagnons qui ont quitté l’Avalon, leur île natale, dont les habitant se surnomment les rayonnants, pour enquêter auprès des humains, et notamment sur l’Eldred qui est la plus grande nation humaine, sur les phénomènes qui sont soudain apparus autour de leur Grand Cercle de Monolithes Blancs. Ils inquiètent d’autant plus le pouvoir que les elfes qui l’approche se sentent irrésistiblement appelés et qu’ils réagissent violemment à son contact, altérant complètement leur personnalité d’avant. Juste avant de partir, il découvre que sa sœur est allée voir le Cercle et a touché le Monolithe Central. Cette dernière se suicide mystérieusement pendant la nuit de son départ (chapitre 8 : Le Fruit Défendu).

En quittant l’Avalon sur son navire, Berenis est plus que jamais hanté par la mort de sa sœur et s’interroge sur le pouvoir du monolithe ainsi que sur le sens de son suicide. Il en vient même à penser qu’elle a touché le Monolithe pour éviter qu’il ne le fasse lui-même un jour. En effet, Berenis a toujours été passionné par les mystères de la légende d’Ether dont on a toujours relié l’existence aux cercles de Monolithes. Et c’est pourquoi Udin, le chef de cette délégation a pensé à lui car il l’avait cotoyé pendant son service militaire. D’autres elfins plus expérimentés en diplomatie et pour mener une telle mission l’accompagne également : Ivo, qui aurait fait un chef bien plus charismatique qu’Udin s’il n’était pas si détaché à toute notion de pouvoir ; Lizère, le patriarche du groupe, dont Bérénis s’est senti assez vite proche et enfin le jeune Kihyel, le valet de Lizére, qui partage en partie son inexpérience du terrain.

Une fois arrivé en Eldred, les elfes rencontrent l’Empereur, Vivien, qu’on surnomme le Rapace. Ce dernier a l’air préoccupé par une menace au nord de l’empire par un peuple à qui ils avaient dépossédé leurs terres et qui s’étaient exilés au nord dans les terres glacées. L’ambiance est également assez tendue pour une raison qu’ils ignorent, comme si les humains se montraient suspicieux à leurs égards. (Chapitre 2 : De la Lumière à l’Ombre et Chapitre 10 : Les Courants Contraires)

L’Empereur avoue ne pas être informé que de tels phénomènes se produisent sur ses terres, ni même qu’il y ait pareils cercles de monolithes. Et surtout il se montre très froid et d'abord très réservé pour aider les elfes. Pour l’amadouer, Udin lui apprend qu’une vieille légende pourrait lier ces phénomènes à l’existence de Géants qui auraient créé leur monde en rêvant mais il se trouve très vite déstabilisé par les questions étonnamment précises, qui semble en connaître beaucoup plus que ne le devrait un humain. Alors, à la surprise de tous, Berenis tente une étrange démonstration avec un chapeau pour lui expliquer le vrai mystère de cette légende. Plus il avance dans sa démonstration, plus lui-même sent naître en lui une sorte de vertige à vouloir donner vie à ce fameux rêve d'Ether. Alors qu'il réussit enfin à capter l'attention de l'empereur, des gardes interrompent soudain son discours. Au milieu d’une agitation de plus en plus grande, l’Empereur échange un bref instant avec eux et, lorsqu’il revient parmi les elfes, donne l'ordre de les arrêter.
Ils apprennent alors qu’un assassina vient d’avoir lieu et qu’on a trouvé parmi eux un document scellé par Alken, le roi des elfes noirs. Ils apprennent également qu’une pareille rencontre d’ambassadeurs rayonnants avait eu lieu quelques jours avant. (Chapitre 10 : Les Courants Contraires)

Dans l’attente d’en savoir plus, on les enferme en prison pendant que cet autre mystérieux émissaire est recherché. Il s’agit de Kaerion, un elfe noire, dont le royaume, l’Aubemorte, a été créé magiquement par les rayonnants pour éviter que les elfes s’entredéchirent dans une lutte fratricide suite à l’émergence d’idée nouvelles véhiculées par la philosophe Volveane sur la société elfique, ses mœurs et l’inversion du pouvoir entre elfins et elfines. Cette île fut d’abord nommée Aubeclair, mais quand l’Avalon, pour une raison qu’on ignore, a commencé à disparaître de Jourzancyen, tous les magiciennes d’Avalon se sont mobilisés sur la survie de leur île, mettant fin aux charmes enchanteur qui avaient donné toute la beauté d’Aubeclair. L’île devient une île maudite que les elfes noirs surnommèrent par dérision l’Aubemorte, tout comme ils se nommèrent « ombres » pour souligner la vanité de leurs anciens frères.
Dès lors, ils jurèrent de se venger de la trahison des rayonnants, ce qui entraina une longue période de troubles entre les deux nations et la colère des elfes noires obligés de piller pour conserver des richesses dignes de la nation qu’ils avaient rêvée. Depuis, les elfes noirs ont tout fait pour détruire l’image des rayonnants parmi les humains en se faisant passé pour eux en commettant d’innommables exactions. Ainsi, paradoxalement, les deux îles sont liées par la magie dans un même destin, les rayonnants étant obligé de maintenir en vie leur pire cauchemar pour éviter que la leur ne sombre à jamais, dans une ironie dont se délectent les ombres d’Aubemorte.

Quant à Kaerion, il a été envoyé par Alken en Eldred pour les mêmes raisons que Berenis et a été choisi parce qu’il a réussi à toucher le Monolithe Noirs d'Aubemorte sans en subir aucun effet. Sa mission comporte un second volet qui est de ramener la tête d’une certaine Ameryelle qui est recherchée par tout le royaume d'Aubemorte et qu’on soupçonne d’avoir fui parmi les humains. De toute évidence, l’espion l’a connue intimement et ne la porte pas non plus dans son cœur. On le découvre également en état de disgrâce auprès du roi et cette mission est pour lui l’occasion de redorer son blason et de réintégrer ses rangs et statuts parmi la société des Ombres. (Chapitre 2 : De la Lumière à L’Ombre)

C’est donc en se faisant passer pour un elfe d’Avalon qu’il a pu organiser un entretien avec l’Empereur des eldreds. Cependant, malgré toute son habileté pour le sonder, il n’apprend rien de particulier, si ce n’est qu’une troupe de furies d’Aubemorte aurait été observée en Krycie, au sud de l’Eldred. Les moines guerriers de l'Ordre de Vuldone seraient déjà partie en chasse pour les détruire. Et c’est d’ailleurs lui qui avait apporté dans sa négociation les connaissances de l’Empereur sur le Rêve d’Ether qui avaient tant surpris les rayonnants.
Sur sa route, il apprend la venue d’un groupe de Rayonnants fraîchement débarqué dans l’Empire. Afin d’éviter tout risque de se faire démasquer avant d’avoir pu avancer dans sa mission, il se dissimule dans le château et organise ce meurtre pour les compromettre, en abandonnant son propre passe-conduit d'Alken. Piégé par l’animation qu’il a causée avant d’avoir réussi à s’enfuir, il est sur le point de se faire lui-même capturer quand les recherches s’interrompent paradoxalement dans le château, comme si la chance ou un inconnu lui avaient porté secours de manière inespérée. Il décide alors de partir vers le sud, là où ces fameuses furies auraient été vues.
Au cours d’une de ses rêveries, nous apprenons aussi en partie pourquoi il entretient des relations troubles avec le pouvoir. Il s’était fait surprendre dans la chambre du fils du roi avec la jeune épouse. Dans son évocation apparait une certaine aigreur, voire une colère, vis-à-vis de tous les nantis du pouvoir. Quand il quitte enfin le château, son plan a parfaitement fonctionné, que ce soit les elfes ou l’Empereur tous sont persuadés qu’un traître se cache parmi eux. (Chapitre 9 : Derrière le Rideau)

Kaerion réapparait à l’improviste un peu plus tard au beau milieu d’un repas organisé par le Comte de Krycie en l’honneur d’une elfine, Aynarielle, qui attire immédiatement son attention. Après avoir joué au chat et à la souris avec elle, nous comprenons qu’ils se connaissent de longue date et qu’ils se sont aimés, même si on ignore ce qui les a opposés à ce point. En fin de soirée, il arrive à s’isoler avec elle pour la tuer, quand le compagnon de route de l’elfine, Milfred, l’en empêche au dernier moment.
Au petit matin, l’espion est arrêté par les soldats de l’Empereur pour la confrontation pour démasquer les espions d’Alken. Le Comte fait partie du voyage du fait de sa grande connaissance des elfes.
Quant à l’elfine, nous avons appris qu’elle cherche à réunir les Trois Larmes du Géant, des gemmes dont une légende dit qu’elles seraient à l’origine de la création de Jourzancyen et dont la réunion pourrait fournir suffisamment de magie pour aider les elfes à lutter contre la disparition de leur île. Au même moment, nous apprenons que l'une des forteresses de l'Ordre de Vuldone est tombée aux mains des Khobolds. Il s'agirait de l'une de l'une des dernières susceptibles d'abriter l’ultime Larme du Géant que les humains étaient chargés de protéger en secret, les deux autres ayant été récupérées chacune par l’Avalon et l’Aubemorte depuis assez peu de temps. (Chapitre 11 : Les Larmes du Géant)

Une fois arrivés dans la capitale de l’Eldred, la confrontation entre les différents elfes, chapotée par le Comte, se passe assez mal pour Khaerion qui finit par avouer. En guise de monnaie d’échange, il évoque à son tour l’existence d’une autre ennemie elfe noire parmi les humains, Aynarielle, qu’il accuse d’être une Grande Matriarche de l’Ordre des Furies. En confrontant ce que les Rayonnants et l’Ombre savent d’elle, Berenis découvre qu’elle détient déjà deux des Trois Larmes du Géant qu'elle a spectaculairement dérobées aux rayonnants et à Alken. Pour lui, sa présence en Eldred signifie qu'elle veut certainement récupérer la dernière cachée sur la terre des humains. Seulement il n’arrive pas à cerner l’objectif poursuivi. Selon lui, seuls les plus puissants magiciens seraient capables d’exploiter leur pouvoir. Or, cette matriarche, si elle a vaguement suivi un enseignement sur la magie sur Avalon étant jeune, n’a absolument pas les compétences suffisantes pour en tirer un quelconque profit, et surtout, selon les dires de Khaerion, elle abhorrerait même tout ce qui touche à la magie.

Pour sauver sa peau, Khaerion propose un ultime marché. Il est prêt à aider les Rayonnants dans leur mission car il est venu en Eldred pour tuer la matriarche. Et il avoue à cette occasion que tous deux viennent d’Avallon et qu’ils ont fuis ensemble vers l’Aubemorte quand leur amour les a poussés à se rapprocher des mœurs des Ombres. A défaut d’être alliés, il leur fait comprendre qu’ils ont tous un ennemi commun qu’il connait parfaitement et dont lui seul pourra aider à la capture et surtout à la comprendre.
Tous s’accordent pour voir dans les agencements des furies et de cette mystérieuse matriarche une menace qu’il faut impérativement percer et neutraliser. De ce fait, l’Empereur et les elfes consentent de garder Khaerion encore en vie jusqu’à sa capture, charge à lui de prouver sa bonne volonté et que les intentions de l’elfine sont aussi dangereuses qu’il l’a fait croire à Berenis. La délégation est placée sous l’autorité du Comte qui aura soin de mener à bien cette mission. L’entretien s’interrompt sur l’annonce que les yhlaks qui progressent de plus en plus sur leurs terres, sans doute pour rejoindre leur ancienne île sacrée, sont sur le point de tomber dans le piège qui permettra à la toute puissance l’Eldred de les anéantir. (Chapitre 15 : L’Ennemi Commun)

Nous arrivons donc au moment où le Comte accompagné des rayonnants rentre en Krycie, en tenant toujours Khaerion sous bonne garde.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Plus d'informations
il y a 9 ans 1 mois #18784 par Krycek
Rapidement : Vuld Edone, j'ai bien noté pour les caractères. On en rediscute dès que j'ai un peu plus de temps... tu sais, ce projet... ;) <- clin d'oeil appuyé, fondu mystérieux, date de sortie sur les écrans : SOON.

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

Modérateurs: SanKundïnZarathoustra
Propulsé par Kunena